Une nature d'exception

Vous êtes ici

La pisciculture et la gestion de l'eau

Au même titre que l’agriculture, la  pisciculture fait partie intégrante de l’histoire de la Brenne. Celle pratiquée sur la Réserve Naturelle de Chérine est extensive,tant par la quantité de poissons mis à l’hectare, que sur le rythme des pêches. Les espèces élevées font aussi l’objet d’un choix précis. Préférence est donnée aux gardons et aux tanches, tandis que les perches et les grands brochets (prédateurs) ainsi que les carpes (fouisseuses) sont écartées. Les grands étangs sont pêchés tous les ans. Des assecs réguliers (tous les sept ans environ) permettent les travaux d’entretien et de gestion.

Il ne faut pas négliger non plus l’importance de la gestion de l’eau, tant les niveaux que la circulation. Les étangs de Brenne sont conçus en chaînes ; ils se vident les uns dans les autres, ce qui implique une excellente concertation des tous les propriétaires riverains, afin que les vidanges se déroulent en bonne entente.